top of page
tenons-19.jpg

Bien-sûr (la Misuk) est une chose très artistique qui ne peut être pensée sans les artistes, l’art lui-même, l’humour, la fantaisie, la poésie, l’engagement, la sympathie, sans laquelle elle ne pourrait être faite.

 

Basés à Poitiers et portés par Juliette de Massy - soprano et performeuse - et Nina Lainville - comédienne et chanteuse -, ces ateliers à géométrie variable travaillent des projets interdisciplinaires autour de la musique et de la voix en particulier. On y interprète des répertoires variés bien que la création contemporaine et les pièces musicales peu connues y tiennent une place toute particulière. Au travers de petites formes, souvent intimistes, les ateliers Misuk sont un espace de recherche de possibles dialogues vivants entre différents médiums artistiques. La musique, la littérature, les arts du cirque ou encore la danse se rencontrent au gré des envies et des projets pour explorer un nouvel espace et inventer des nouvelles opportunités.

 

Les ateliers Misuk offrent également un dialogue entre ceux qui s’y activent en tant que « performeurs » mais tout autant en tant que « spectateurs ». Car nous défendons l’art pour activer l’esprit et la pensée de tous ceux qui y participent, tout au long de la chaîne allant de la création à la réception – car écouter, voir et recevoir est une activité. C'est pourquoi nous allons le plus possible à la rencontre de publics par le truchement d’activités diverses (ateliers, conférences, performances, répétitions ouvertes...).

bottom of page